Maladies gynécologiques courantes chez les adolescentes : la vulvovaginite

vulvovaginite L’affection est généralement asymptomatique, mais elle
peut mener à une sensation de brûlure ou à des démangeaisons dans le vagin. Les autres symptômes comprennent des pertes vaginales, des difficultés à uriner et des saignements vaginaux.
La vulvovaginite peut être infectieuse (transmise sexuellement) ou non infectieuse (due à une mauvaise hygiène ou à une réaction allergique à un parfum ou à une crème). Chez les jeunes filles qui rapportent des symptômes, il faut effectuer un examen visant à déceler des signes d’agression sexuelle et des tests de dépistage des ITS telles que la chlamydia et la gonorrhée. Cela est particulièrement important chez les adolescentes qui signalent des saignements vaginaux.  Si une jeune fille rapporte l’un de ces symptômes, effectuez un examen pelvien et un test Pap pour écarter la possibilité d’  infections transmises sexuellement et d’autres maladies.
Les antibiotiques et les crèmes antibactériennes peuvent guérir la vulvovaginite, mais les
méthodes de traitement dépendent de l’origine, infectieuse ou non infectieuse, de la
maladie. Certains médicaments pouvant être contre-indiqués durant la grossesse, il
convient d’effectuer un test de grossesse si la patiente est sexuellement active. Si la
cause de la vaginite s’avère une ITS, suivez la démarche standard présentée dans la
section « Infections transmises sexuellement» que vous trouverez plus loin dans ce
module.

Mesures préventives
Les professionnels de la santé peuvent faire des recommandations aux jeunes patientes pour réduire le risque de vaginite, entre autres :
1. Éviter d’utiliser les douches vaginales et de vaporiser des produits dans cette région.
2. Porter des sous-vêtements en coton non ajustés.
3. S’essuyer de l’avant vers l’arrière après être allée aux toilettes étant donné que cela empêche les bactéries de pénétrer dans la région vaginale.
4. Boire beaucoup d’eau et uriner fréquemment, en particulier avant et après les rapports sexuels.
5. Adopter des  pratiques sexuelles protégées , y compris l’emploi de condoms en latex.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *