Toucher

Toucher
Plus grand organe du corps, la peau est composée de trois couches superposées l’épiderme, le derme et l’hypoderme.Barrière protectrice du corps contre tous agents extérieurs (virus, bactéries et parasites), la peau protège les organes internes, est un organe sensoriel puisqu’elle est sensible au toucher, à la pression, à la vibration, à la douleur, au froid, à la chaleur et joue un rôle important dans la thermorégulation.

Poil
Élément annexe de la peau riche en kératine et produit par le follicule pileux. Les poils recouvrent la peau et sont localisés à plusieurs endroits stratégiques du corps. Les poils retiennent les corps étrangers et protègent la peau des agents extérieurs.

Tige du poil
Structure formée de cellules mortes qui correspond à la partie exposée du poil. Un tube de kératine morte est poussé hors du follicule pour former la tige du poil. La forme de la tige définit celle du poil.

 

Epiderme
Couche supérieure de la peau qui est elle-même constituée de plusieurs couches. L’épiderme est à la fois résistante, imperméable et élastique et protège le corps contre les agressions de l’environnement extérieur.

- Coupe de la peau: Organe constituant le revêtement extérieur chez l’homme.
- Couche cornée: Couche imperméable de cellules mortes plus ou moins désintégrées et sans noyau.
- Pore sudoripare: Petit trou à la surface de l’épiderme qui permet à la sueur de s’écouler et au poil d’émerger.
- Couche claire: Couche transparente formée de cellules qui ne se divisent plus mais ont encore un noyau.
- Couche granuleuse: Couche formée de cellules aplaties et remplies de granules de kératine.
- Couche de Malpighi: Couche formée d’une dizaine de rangées de cellules reliées entre elles par des ponts intercellulaires.
- Terminaison nerveuse: Terminaison qui détecte les stimulus et transmet la sensation de douleur.
- Couche basale: Couche profonde et germinative de l’épiderme dans laquelle les cellules se divisent constamment.

Derme
Couche moyenne de la peau contenant des fibres collagènes et des fibres élastiques, des muscles, des nerfs et des vaisseaux sanguins. Le derme contient aussi des annexes comme les follicules pileux et les glandes sudoripares. Le derme donne l’élasticité et la résistance à la peau.

- Corpuscule de Ruffini: Terminaison nerveuse qui réagit à la chaleur. Les corpuscules de Krause réagissent au froid.
- Corpuscules de Meissner sont des récepteurs sensoriels formés de terminaisons encapsulées, situés dans le derme papillaire (partie supérieure du derme), particulièrement sensibles au toucher léger.
- Tissu conjonctif: Sorte de tissu qui permet de supporter, d’ancrer, de protéger, de réparer, d’emmagasiner et de transporter des matériaux (ex. sang).
- Glande sébacée: Glande qui emplit le follicule pileux de sébum, une huile naturelle qui se répand sur le poil et à la surface de la peau.
- Canal sudoripare: Canal qui permet aux sécrétions de la glande sudoripare de se rendre à la surface de la peau.
- Muscle arrecteur: Minuscule muscle qui se contracte sous l’effet du froid ou de la peur et fait dresser le poil.
- Follicule: Petit sac dans lequel est fabriqué le poil.
- Corpuscule de Pacini: Terminaison nerveuse qui détecte les fortes pressions et les vibrations. Les corpuscules de Pacini sont les plus gros récepteurs tactiles de la peau.
- Vaisseau capillaire: Vaisseau sanguin microscopique dans lequel ont lieu les échanges gazeux.
- Glande sudoripare exocrine: Glande de la peau que l’on retrouve sur presque tout le corps, mais surtout dans les régions où la peau est plus épaisse. Ce type de glande produit la sueur qui élimine le chlorure de sodium et des déchets.
- Fibre nerveuse: Nerf sensitif de la peau servant à la sensation superficielle.
- Bulbe: Partie élargie du poil située à la base du follicule et servant de matrice au poil.
- Glande sudoripare apocrine: Glande que l’on retrouve aux aisselles, à la région pubienne et au niveau des aréoles de la poitrine. Ce type de glande sécrète un liquide épais et inodore. Ce sont les bactéries de la surface de la peau qui produisent les odeurs corporelles.

Hypoderme

Couche inférieure de la peau renfermant du tissu adipeux et jouant le rôle d’amortisseur, de réservoir énergétique et d’isolant thermique.
- Papille: Échancrure remplie de tissu conjonctif et de vaisseaux sanguins qui alimentent le poil en croissance.
- Tissu adipeux: Sorte de tissu graisseux permettant l’isolation, le support, le rembourrage et la mise en réserve de certains nutriments.
- Nerf: Nerf qui transmet les signaux nerveux de la peau à l’encéphale ou à la moelle épinière.
- Vaisseau sanguin: Structure tubulaire dans laquelle circule le sang qui apporte l’oxygène et les nutriments aux tissus et draine les déchets vers les organes excréteurs.

Main
Organe de l’avant-bras composé de 5 doigts et articulé au poignet avec le reste du bras.

- Poignet: Région du membre supérieur située entre la main et l’avant-bras, et contenant le carpe.

- Paume: La paume de la main possède environ 17 000 fibres liées à des mécanorécepteurs. À l’extrémité des doigts, la densité (140/cm2) comme la proportion (43%) en corpuscules de Meissner, récepteurs du tact, sont particulièrement importantes.

- Pouce: Il ne possède pas de phalange moyenne, contrairement aux autres doigts, il est donc plus court, mais aussi plus robuste. Ses mouvements sont contrôlés par huit muscles, ce qui en fait également le plus précis des doigts.

- Index: L’index est le deuxième doigt de la main chez l’Homme et les grands singes, situé entre le pouce et le majeur. Il sert généralement pour indiquer ou désigner un objet ou une direction (ce pouvoir peut être considéré comme maléfique). Il est également utilisé pour demander la parole en le levant, à l’école en particulier. C’est souvent le doigt utilisé par défaut, pour appuyer sur un bouton, pour écrire avec le doigt, etc. Ce doigt est le doigt de l’équilibre.

- Majeur: Aussi appelé médius, est le troisième et le plus grand doigt de la main chez l’Homme et les grands singes, situé entre l’index et l’annulaire.

- Annulaire: L’annulaire est le quatrième doigt de la main chez l’Homme et les grands singes, situé entre le majeur et l’auriculaire. Son nom provient de anneau, car c’est un doigt autour duquel on porte l’anneau de mariage.Le nom français vient du fait que c’est à ce doigt que l’on porte le plus souvent les anneaux et les bagues, et en particulier l’alliance, symbolisant le mariage.

- Auriculaire: Le cinquième doigt de la main chez l’Homme et les grands singes. Le terme auriculaire désigne ce qui a rapport à l’oreille, c’est pourquoi ce cinquième doigt porte ce nom car c’est le seul dont la taille permet d’introduire dans l’oreille. On l’appelle également petit doigt parce que c’est le plus petit des cinq doigts de la main.

- Ongle: Une partie dure et insensible du doigt ou de l’orteil d’un animal. C’est un phanère terminal kératinisé, homologue de la griffe ou du sabot. Le terme « ongle » désigne plus particulièrement la forme plate que l’on retrouve chez l’homme mais aussi chez certains animaux comme les primates.

- Lunule: La tache claire circulaire située sur la base de chaque ongle de l’être humain. Elle est beaucoup plus prononcée sur le pouce que sur les autres doigts. Elle se forme à la suite d’un relâchement dans la formation des lamelles de kératine qui composent l’ongle. Elle ne signale pas de carence particulière. La lunule est principalement visible sur le pouce de chaque main, plus rarement sur les autres doigts. L’absence de lunule au pouce peut être un signe nécessitant une investigation médicale car suggestive d’une anémie ou d’une mal-nutrition. D’autres anomalies de la lunule peuvent être des signes d’autres diagnostics médicaux. Une teinte bleue peut être observée dans le cadre d’un diabète. Une coloration rouge est plutôt évocatrice d’une maladie cardiovasculaire, d’un cancer hématologique ou d’autres entités plus graves.

Doigt
Prolongement (5) indépendant et articulé de la main. L’index, le majeur, l’annulaire et l’auriculaire sont disposés parallèlement les uns aux autres et sont composés de trois phalanges. Le pouce est localisé différemment des quatre autres doigts et est composé de deux phalanges.Les doigts jouent un rôle important dans la préhension, spécialement le pouce qui permet de s’opposer aux doigts pour saisir les objets. Les cellules sensorielles situées au bout des doigts sont d’une grande sensibilité

Pulpe: Coussinet de la face palmaire du bout des doigts comprenant des sillons parfaitement organisés que l’on appelle communément empreintes digitales.

- Phalangette: Troisième os du doigt, en partant de sa racine.
- Racine de l’ongle: Partie de l’ongle enfouie sous la peau.
- Matrice de l’ongle: Partie épaisse du lit de l’ongle qui est responsable de sa croissance.
- Lit de l’ongle: Couche basale de l’épiderme qui s’étend sous l’ongle.
- Bord libre: Partie antérieure de l’ongle que l’on laisse souvent dépasser du doigt.
- Corps de l’ongle: Modification écailleuse de l’épiderme composée de kératine, qui forme une protection sur le dos du bout des doigts. L’ongle sert aussi à ramasser de petits objets ou à gratter la peau lors d’une démangeaison.
- Lunule: Région en demi-lune qui repose sur la partie la plus épaisse de la matrice de l’ongle.
- Phalangine: Deuxième os du doigt en partant de sa racine.

 

Doigt

Prolongement (5) indépendant et articulé de la main. L’index, le majeur, l’annulaire et l’auriculaire sont disposés parallèlement les uns aux autres et sont composés de trois phalanges. Le pouce est localisé différemment des quatre autres doigts et est composé de deux phalanges.

Ce contenu a été publié dans Toucher. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>